Carolyne Grimard

Carolyne Grimard

Professeure à l’École de travail social de l’Université de Montréal, mes travaux portent sur l’itinérance, ainsi que sur les processus d’ancrage dans les dispositifs d’aide (refuges, aide sociale, programmes de réinsertion, etc.) que connaissent les personnes en situation d’itinérance. De manière plus large, je m’intéresse aux tensions dans le vivre-ensemble entre ces personnes, les institutions, les politiques sociales, les organismes communautaires et les quartiers qui les entourent. Intéressée par les méthodes qualitatives et les processus de découverte scientifique, j’ai traduit un ensemble d’ouvrages de Barney Glaser et Anselm Strauss et j’ai travaillé sur la notion de sérendipité dans la recherche. Je m’intéresse également aux émotions que les terrains d’enquête difficiles suscitent chez les chercheur.e.s et comment ces émotions peuvent être mises à profit pour produire des connaissances nouvelles. M’intéressant au droit d’habiter la ville, je développe depuis 2019, en partenariat avec Architecture sans frontières Québec, une programmation de recherche sur les questions d’itinérance et d’architecture. Saisissant autant la question des campements urbains, que du mobilier hostile, cette programmation de recherche examine le rôle de l’architecture dans les processus d’inclusion et d’exclusion sociale des personnes en situation d’itinérance.

 

Coordonnées

carolyne.grimard@umontreal.ca

Intérêts de recherche

Itinérance, architecture, urbanité, partage de l’espace public, mixité sociale, méthodologie qualitative

Principaux projets

Sélection de publications et productions

Livre électronique

L'itinérance en bref ; mieux comprendre le passage à la rue