Le CREMIS

Le Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS) est une infrastructure de recherche financée par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQ-SC).

Les recherches menées au CREMIS portent un regard critique sur les inégalités sociales reconnues comme étant parmi les principaux déterminants de la santé et du bien-être. Ces recherches s’intéressent centralement sur les rapports sociaux – notamment au regard du genre, de la classe sociale, de la capacité, de la race et de l’ethnicité, de l’âge et/ou de l’orientation sexuelle – qui jalonnent les parcours de vie et produisent ces inégalités. En plus de documenter les dynamiques sociales inégalitaires, une des  finalités de la recherche effectuée au CREMIS est la formulation, l’expérimentation et l’évaluation de pratiques alternatives visant la réduction des inégalités sociales, l’amélioration du bien-être et la réappropriation du pouvoir d’agir des populations.

Le CREMIS a pour particularité d’être un centre de recherche en milieu de pratique intégré au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CCSMTL). L’ancrage en milieu de pratique dans un établissement du réseau de la santé et des services sociaux favorise le développement de projets participatifs avec les personnes, les praticien.ne.s et les gestionnaires. La diversité de leurs regards et savoirs permet d’accroitre notre compréhension des inégalités sociales et contribue à la mise en œuvre d’actions susceptibles de les réduire. Ainsi, la co-construction est une valeur centrale des travaux réalisés au CREMIS. Par l’entremise du CREMIS, le CCSMTL détient plus spécifiquement une désignation à titre de centre affilié universitaire (CAU) dans le domaine social. Ce statut confère à l’établissement une mission d’enseignement (formation de la relève, stages et directions d’étudiant.e.s, activités de mobilisation des connaissances) et de recherche sur les inégalités sociales, déployée en collaboration avec les deux universités affiliées, soit l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal.

Historiquement, le statut de centre affilié universitaire (CAU) a d’abord été accordé par le ministère de la Santé et des Services sociaux au Centre local de services communautaires (CLSC) des Faubourgs en 2001 en raison de l’importance des activités de recherche et d’enseignement qui s’y tenaient. En 2004, avec l’arrivée d’un directeur scientifique, Christopher McAll, professeur au département de sociologie de l’Université de Montréal, le CLSC des Faubourgs met sur pied un centre de recherche – le CREMIS – réunissant chercheurs universitaires et praticiens chercheurs. Celui-ci obtient un premier financement par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC) en 2007.

Depuis lors, le CREMIS a participé ou mis en œuvre des recherches portant sur des pratiques novatrices développées par des organismes partenaires et au CSSS Jeanne-Mance, puis au CCSMTL, telles que l’intervention sociale en contexte scolaire développée à Bien dans mes baskets, l’Équipe mobile de référence et d’intervention en itinérance (EMRII), conjointe du CCSMTL et du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), l’approche de l’Unité La Clé des Champs implantée au Centre d’hébergement Centre-ville de Montréal, le projet Chez soi d’intervention et de recherche dans les champs de l’itinérance et de la santé mentale ou encore l’approche de la Maison l’Intervalle concernant le suivi probatoire spécialisé des personnes judiciarisées composant avec une déficience intellectuelle (DI) et/ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Le CREMIS regroupe environ 70 membres réguliers et collaborateurs (chercheur.e.s, praticien.e.s chercheur.e.s, gestionnaires chercheur.e.s et organismes partenaires) rattaché.e.s à plusieurs établissements universitaires québécois, canadiens et européens avec qui d’importantes collaborations ont été développées.

Les travaux des membres se déploient en axes de recherche et champs thématiques.