Événement spécial

Situations de handicap et défis de sortie de violence conjugale : le cas de la femme sourde en contexte d’intervention policière  

Événement en présentiel dans le cadre des 20 ans du CREMIS

Les femmes sourdes sont près de deux fois plus à risque que les femmes entendantes de vivre de la violence conjugale.

Leur parcours de sortie de violence est jonché d’obstacles et défis particuliers, notamment ceux liés à la communication et demande d’aide. Cette demande d’aide peut constituer le point de départ d’une émancipation; elle peut aussi marquer le début d’une victimisation structurelle importante—en particulier en contexte de judiciarisation—à condition qu’elle se déploie en collaboration avec une interprète professionnelle formée en LSQ.

Dans le cadre de cette présentation, nous exposerons les fondements et jalons d’une démarche de recherche-action intersectorielle menée à Montréal, visant à renforcer les appuis à la sortie de violence des femmes en situation de handicap. Le fruit d’échanges de savoirs d’expérience entre corps policier (le SPVM) et organismes communautaires, dont la Maison des femmes sourdes de Montréal, la capsule présentée aborde l’enjeu du recours à une interprète professionnelle, en termes d’équité d’accès aux services et de soutien au bien-être et à la sortie de violence des femmes.

Bien qu’elle cible spécifiquement l’intervention policière auprès de la femme sourde, les enjeux de justice et de solidarité sociales abordés pourront intéresser plus largement les acteurs de la première ligne interpelés par la problématique de violence conjugale en contexte de handicap. 

3 juin 202413:00 à 15:00

CREMIS
66 Rue Sainte-Catherine Est, salles 602-603
Montréal, Québec H2X 1K6
Martine Lévesque
Professeure, ergothérapie, Université de Montréal
Line Bergeron
Directrice Maison des femmes sourdes de Montréal
Alec Tremblay
Agent conseiller Division de la prévention et de la sécurité urbaine, Service de police de la Ville de Montréal
Lisandre Labrecque-Lebeau
Chercheuse au CREMIS, sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais
Laurence Roy
Professeure, ergothérapie, Université McGill
Étienne Théberge
Étudiant à la maitrise en cinéma à l’Université de Montréal