Vivre et survivre à domicile: le bien-être en cinq dimensions - PROLOGUE

Le projet de recherche « Vivre et survivre à domicile : le bien-être en cinq dimensions » (Aude Fournier, Baptiste Godrie, Christopher McAll, 2014) vise à questionner la perception des personnes identifiées comme étant « âgées » ou « aînées » qui reçoivent de services de soutien à domicile, notamment en lien avec leur « bien-être », selon leur propre point de vue et celui des auxiliaires qui interviennent auprès d’elles. Les orientations en matière d’intervention à domicile semblent surtout fondées sur les problèmes d’« autonomie » fonctionnelle et de santé, et risquent de passer à côté de ce qu’on pourrait appeler la dimension « humaine » ou « sociale ». Plane ici, en arrière fond, la catégorisation sociale des « vieux » en tant qu’êtres à la marge de la société, réduits à leurs « problèmes » et à leurs besoins – ces derniers étant mesurés par différents outils d’évaluation. Y aurait-il un autre regard à projeter sur ces personnes et une autre manière d’agir, pour en finir, en quelque sorte, avec la catégorisation stigmatisante de « vieux »?

L’analyse a permis d’identifier cinq dimensions du bien-être qui sont présentes dans la perception des personnes. Ces dimensions sont ici présentées en cinq actes que vous pouvez explorer. Les constats globaux qui ont été dégagés peuvent également être consultés dans la section épilogue.

Ces dimensions ont émergé de l’analyse plutôt que d’avoir été imposées au départ et servent, dans le texte qui suit, à structurer la présentation en cinq temps. L’originalité de cette recherche reposant sur le croisement de deux regards (auxiliaires et aînés), le lecteur sera amené, dans un premier temps, à explorer le regard des aînés pour chacun des thèmes retenus avant de rentrer, dans un deuxième temps, dans l’univers des auxiliaires pour en arriver, enfin, au croisement de ces regards.

Des capsules audiovisuelles ont été créées à partir des enregistrements d’entrevue et sont disponibles en ligne dans chacun des actes. Elles ont été pensées pour servir d’outil de réflexion pour mieux comprendre et agir pour le bien-être des aînés recevant des services à domicile, tout en permettant de cerner les différentes dimensions du « bien-être » dans la perception des personnes.

Pour en savoir plus...

Origine du projet et méthodologie

Mise en contexte: Vivre chez soi

Le rapport de recherche complet est disponible ici.