Aider les personnes à renouer avec elles-mêmes

Un premier pas dans l’intervention auprès de personnes ayant un parcours d’itinérance consiste souvent à les aider à se reconnecter à elles-mêmes, à reprendre contact avec leurs besoins, leurs émotions et leurs valeurs.

Par exemple, ça peut vouloir dire…

  • Lorsqu’on travaille avec des personnes qui ne sont pas en contact avec leurs besoins, l’intervenantE doit d’abord accompagner un retour vers soi pour ensuite accompagner le choix.
  • Il faut donner aux personnes le temps d’atterrir et rester à l’écoute de ce qui émerge.
  • Un rôle important de l’intervenantE est d’amener la personne à croquer dans la vie. Ensuite, tout devient possible dans l’intervention.
  • Il y a un important travail pour favoriser l’estime de soi chez des personnes pour qui l’expérience de la rue a affecté de façon très négative l’image de soi, la perception de leur propre valeur et de leurs capacités personnelles à s’en sortir. Leur permettre notamment de reconnaître qu’elles ont des compétences relationnelles.
  • L’utilisation d’outils permettant aux personnes de faire une autoévaluation des différentes sphères de leur vie est très utile pour travailler dans le sens du rétablissement avec des gens parfois déconnectés d’eux-mêmes. C’est l’occasion d'ouvrir sur une variété de sujets.
  • Faire des bilans avec la personne est particulièrement utile pour valoriser les pas accomplis.
  • Savoir diriger vers une aide professionnelle plus adaptée lorsqu’il y a des traumatismes qui remontent au fil du suivi.

Pour en savoir plus, consultez les récits de pratiques, et notamment

Aider un homme d’origine inuite à renouer avec lui-même

« Les gens accordent peu de valeur à leurs savoirs, à moins de savoir qu’on leur en donne. »
Projet Chez soi à Montréal
 Équipe de suivi à intensité variable (SIV), Diogène

De la rue au CHSLD : franchir les barrières de l’itinérance

« Viens un moment où il faut que tu trouves quelqu’un qui croit en toi comme intervenant. J’avais besoin que quelqu’un d’autre fasse du poids. »
Projet Chez soi à Montréal
 Équipe de suivi intensif dans le milieu (SIM), CSSS Jeanne-Mance