Baliser le suivi dans le milieu avec des objectifs cliniques clairs

Travailler en dehors d’un bureau présente divers défis, dont une latitude qui peut de prime abord donner le vertige à l’intervenantE (et au gestionnaire). Mais lorsque les visées de l’intervention sont clairement établies, deviennent alors possibles une pluralité de démarches et d’accompagnements dans la communauté et des collaborations très variées avec les différents acteurs autour de la personne.

Par exemple, ça peut vouloir dire…

  • Ce sont les objectifs cliniques qui déterminent la pertinence des accompagnements qui peuvent par ailleurs être très variés dans le cadre d’un suivi dans la communauté : accompagner à un rendez-vous, faire des courses, aller au restaurant, visiter une ressource, aller à des funérailles, marcher dans le quartier, etc. Parmi des visées cliniques possibles, notons : créer un lien, partager l’univers de la personne, offrir un soutien, tenter une nouvelle expérience, améliorer la qualité de vie, faire des pas vers une resocialisation.
  • Une définition claire du mandat des professionnels et des rôles respectifs de l’intervenantE et de l’usagerE des services dans le cadre de la relation d’aide permettent à la fois d’aller plus loin dans l’intervention et d’établir les limites.
  • Des objectifs d’intervention clairs peuvent permettre de s’allier divers acteurs autour de la personne (professionnels de la santé, intervenantEs communautaires, policiers, propriétaires, voisinage) dans le cadre d’interventions parfois peu conventionnelles.

Pour en savoir plus, consultez les récits de pratiques, et notamment

Prendre la parole au sérieux, malgré le délire. Une histoire de futon

« Il faut accepter de “parler psychotique”, ne pas voir peur d’aller dans l’irrationnel avec elle. Sinon nous ne pourrons pas l’aider. »
Projet Chez soi à Montréal
 Équipe de suivi à intensité variable (SIV), Diogène

Médiations entre locataire et propriétaire : permettre aux cris de porter, sans tout briser

« La ligne est fine quand on intervient auprès d’une personne qui est autant dans la colère. »
Projet Chez soi à Montréal
 Équipe de suivi à intensité variable (SIV), CSSS Jeanne-Mance