Favoriser la souplesse et l’adaptation des services

Les équipes ont un rôle à jouer dans la sensibilisation des services à une approche plus souple et mieux adaptée aux besoins des personnes en situation d’itinérance.

Par exemple, ça peut vouloir dire…

  • Afin de faciliter l’accès aux services pour les personnes à la rue, il est nécessaire de favoriser des mécanismes de liaison. Les intervenantEs en itinérance doivent pouvoir compter dans le réseau sur des personnes-pivots sensibilisées et en mesure de faciliter l’accès des personnes aux services.
  • Dans certaines circonstances où la personne se voit refuser l’accès aux services en vertu des règles d’admissibilité en vigueur, les intervenantEs ont intérêt à trouver des moyens de contourner les règles habituelles.
  • À un niveau plus formel, les équipes ont intérêt à participer activement à la mise en place de procédures d’accès adaptées aux personnes à la rue et qui sont reconnues par les établissements.
  • Développer un bon réseau de contacts qui fait preuve de flexibilité permet de résoudre certaines impasses liées au refus de soins. Le travail en collaboration permet d’alléger le fardeau vécu de façon individuelle et de générer de nouvelles possibilités. Par exemple : pouvoir compter sur un médecin qui se déplace directement dans la rue pour soigner une personne en situation d’itinérance qui refuse de se rendre au CSSS.

Pour en savoir plus, consultez les récits de pratiques, et notamment

Accompagner vers les services une dame qui voit des anges

« Il faut pousser un peu, sans la brusquer. Je cherche l’appui des gens autour de Françoise et en qui elle a confiance. »
Projet Chez soi à Montréal
 Équipe de suivi à intensité variable (SIV), Diogène

Aide sociale : de l’accompagnement à l’advocacy

 « Nous voyons notre implication dans le cadre de demandes d’aide sociale comme un travail de défrichage servant à rendre plus perméables les frontières entre les services. »
Équipe itinérance, CSSS de Gatineau

Outreach : un réseau de collaboration indispensable

 « Avec le temps, j’ai compris l’importance d’expliquer nos interventions, les impasses que nous vivons ainsi que les raisons qui justifient notre demande. »
Équipe itinérance, CSSS Jeanne-Mance, Montréal

Redémarrage d’une Table de concertation

 « Les acteurs-terrain ont constaté que nous étions sensibles à leur réalité et que nous sommes confrontés aux mêmes luttes pour la reconnaissance. »
Équipe Itinérance, CSSS de Laval

Collaboration avec l’urgence psychiatrique d’un centre hospitalier

 « Lorsqu’un psychiatre donne congé à un patient qui n’a d’autres options que de se retrouver au refuge, il peut s’assurer que l’Équipe prendra le relais. »
Équipe Itinérance, CSSS-IUGS de Sherbrooke