Services en itinérance et approche "Logement d'abord"

Présentation de Christopher McAll, directeur scientifique au CRÉMIS, Marian Misdrahy et Luis Peña, agents de recherche dans les travaux menés à l’Itinéraire, Amélie Robert et Aimée Fleury, agentes de recherche au CREMIS pour le Projet Chez soi

Quel était l’objet de ce séminaire?

Présenter les résultats de deux projets de recherche menés au CREMIS en 2013-2014 portant sur les services existant en itinérance à Montréal. Quels liens peut-on faire entre ces services et l’approche Logement d’abord telle qu’expérimentée dans le projet Chez-soi à Montréal ?

Quelques mots sur ce que nous apprennent les recherches….

Recherche intitulée « L’impact sur les camelots de leur participation à la production et à la vente du journal l’Itinéraire » :

Cette recherche a permis de mieux connaitre le profil des personnes qui sont à l’Itinéraire et de mieux cerner les retombées du journal sur le parcours de vie des camelots :

  • Des impacts globalement positifs qui varient selon le niveau d’éducation et l’expérience professionnelle des camelots
  • Un besoin d’écoute capital et l’écriture comme moyen de reconnaissance sociale
  • Un sentiment d’appartenance et de fierté face à l’Itinéraire 

Recherche intitulée « : Analyse qualitative de pratiques d’intervention développées par des organismes communautaires identifiés par les participants aux groupes témoins et expérimentaux comme ayant eu un impact positif sur leur trajectoire » :

Cette recherche qualitative portait sur les pratiques d’intervention développées par des organismes communautaires identifiés par les participants du projet « Chez-soi *» comme ayant eu un impact positif sur leur trajectoire. La démarche a notamment permis de mettre en évidence l’enjeu central de l’autonomie. Est-elle un moteur pour l’action ou un objectif à atteindre?

* Un projet de recherche et de démonstration sur l’itinérance et la santé mentale qui s’est déroulé de 2009 à 2013 dans 5 villes canadiennes, dont Montréal. « Chez soi » offrait aux participants un accès rapide à un logement subventionné et un suivi (intensif ou d’intensité variable) dans la communauté pour les personnes sans domicile avec des besoins élevés ou modérés sur le plan de la santé mentale. Volet de recherche qualitatif et quantitatif.

Des questionnements et des enjeux qui se dégagent de ce séminaire…

  • Quelle complémentarité entre les approches existantes dans les interventions et services en itinérance et l’approche logement d’abord pour les personnes combinant situation d’itinérance et problèmes de santé mentale?
  • Dans une tendance d’individualisation de l’intervention, quelle place pour des approches plus collectives?
  • Qu’en est-il des logements subventionnés?
     

Vous voulez en savoir plus?

Les rapports complets des deux recherches seront disponibles sous peu sur le site web du CREMIS.