Mario Poirier

Professeur, Sciences humaines Lettres et Communications, TÉLUQ

Intérêts de recherche

Professeur titulaire à la Télé-université de l’Université du Québec (TÉLUQ), Mario Poirier enseigne dans les programmes de premier cycle en psychologie et de deuxième cycle en santé mentale. Son parcours professionnel allie pratique, supervision clinique et enseignement universitaire. Après avoir travaillé plus de dix ans à titre de psychologue clinicien à la Maison St-Jacques, une ressource communautaire autogérée, il a été embauché comme professeur régulier à la TÉLUQ. En plus de ces activités, Mario Poirier s’est dédié à la formation en milieux de pratique, à la supervision d’équipes-ressources en santé mentale et a enseigné plus de soixante cours à l'Université de Montréal. 

En recherche, Mario Poirier s’intéresse aux contributions des communautés de pratique en santé mentale, aux facteurs psychosociaux reliés à la pauvreté, et à l’itinérance. À ce propos, il a réalisé des travaux portant notamment sur le rapport à la domiciliation des personnes en situation d’itinérance, la prévention de l’itinérance chez les adolescents issus d’un programme de protection de la jeunesse et les enjeux éthiques de la prise en charge institutionnelle des itinérants. Dernièrement, il a réalisé avec Jean Gagné une étude portant sur l’itinérance et le vieillissement.

Il diffuse régulièrement les résultats de ses travaux au CREMIS, grâce à la publication d’articles ou de conférences-midi. Par exemple, il a réalisé une conférence au cours de laquelle il a présenté les résultats de ses travaux portant sur la circulation et la transmission des savoirs pratiques — tels que la connaissance des ressources, l’usage des espaces publics, le rapport aux autorités et la prévention de certains risques — entre jeunes adultes vivant dans la rue.

Mots-clés

Empathie, itinérance, pratiques novatrices en santé mentale, intervention en contexte de pauvreté, communautés de pratique

Sélection de publications

Poirier, M. (2013). De l’altérité à la fraternité. Équilibre. Association canadienne de santé mentale, vol.8, no. 1, p.4-11.

Poirier, M. (2007). « La crise dans tous ses états ». In Suzanne Laroze et Marie Fondaire (Ed.), Détresse psychologique en situation de crise. Chapitre premier,  Montréal : Éditions Québécor.

Poirier, M., O. Chanteau, F. Marcil et J. Guay. (2007). « La prévention de l’itinérance et l’autonomisation des jeunes placés en Centre jeunesse ». In Shirley Roy (Ed) L’itinérance en questions, chapitre 14  (p.291-309). Québec : Presses de l’Université du Québec (PUQ), 398 pages. 

Chanteau, O., M. Poirier, F. Marcil et J. Guay. (2007). « La transition à la vie adulte : un passage à risque ». In Shirley Roy (Ed) L’itinérance en questions, chapitre 11 (p.233-250),  Québec : Presses de l’Université du Québec (PUQ), 398 pages. 

Poirier, M. (2007). « Santé mentale et itinérance : analyse d’une controverse ».  Nouvelles pratiques sociales, 19(2), p.76-91. 

Poirier, M.  (2006). « Enjeux cliniques et éthiques de la supervision externe des équipes en santé mentale ». Santé mentale au Québec, 31(1), p.9-36.

Poirier, M. (2006). « Quelques défis de la relation d’aide avec l’itinérant ». L’intervenant, 22(3), p.66-69.

Rozier, M., M. Poirier, P. Landreville et D. Laberge. (2004). « Usages et représentations de l'argent chez les personnes itinérantes ». In Argent, valeurs et sentiments, Paris: l'Harmattan, p.61-80, 124 pages.  

Coordonnées

TÉLUQ

5800, rue Saint-Denis

Montréal, Qc, H2S 3L5

Tél. : 514 843-2015, poste 2778

Téléc. : 514 843-2160

Courriel : mario.poirier@teluq.ca

Autres mandats, fonctions et affiliations

Psychologue clinicien, Membre de l’Ordre des psychologues du Québec

Fondateur du Groupe de recherche sur l'itinérance des jeunes adultes (GRIJA)