Paula Durán Monfort

Professeure, École de travail social, Université de Barcelone, membre collaboratrice du CREMIS

Intérêts de recherche

Paula Durán Monfort est détentrice d’un doctorat de l’Université Rovira et Virgili de Tarragone et diplômée en anthropologie sociale et culturelle à l’Université de Barcelone ainsi que diplômée en travail social à l’Université de Saragosse.

Les thématiques de recherche auxquelles elle s’intéresse sont celles concernant les rapports de pouvoir, les inégalités sociales et les liens avec l’alimentation. Elle a développée cet axe de recherche dans le cadre de sa thèse doctorale (Durán, 2011) où elle s’est intéressée aux représentations créées, aux discours et connaissances construites sur l’alimentation dans un pays comme la Tunisie. Ces travaux se penchent également sur le contexte de globalisation, mais comprenant aussi la perspective historique qui a marqué le devenir du pays depuis la colonisation. Cette recherche a été développée dans le cadre du projet « Mondialisation et autonomie en Méditerranée » coordonnée par William Colleman (McMaster University) et Yassine Essid (Université de Tunis) et grâce au séjour de recherche pré-doctorale qu’elle a réalisé à la Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université de Tunis (2004-2006).

Actuellement elle est membre de l’équipe de l’Université de Barcelone qui participe à la recherche «De la réduction identitaire à l’approche globale en sécurité alimentaire», qui est coordonnée par Christopher McAll (Directeur scientifique du CREMIS) et qui est réalisée en collaboration avec l’Université de Sienne, l’Institut Supérieur Social de Mulhouse, ainsi que des collaboratrices de la Fédération des services sociaux de Bruxelles.

Ses intérêts de recherche portent aussi sur les silences qui ont produit la colonialité du savoir dans le cadre des sciences sociales, plus concrètement dans le cas de la Tunisie et du monde arabe et des mouvements de revendication épistémologique et académique comme la décolonisation des connaissances ou l’indigénisation des savoirs. Elle a travaillé sur ces sujets dans le cadre du projet européen : «SpringArab. Social movements and mobilisation typologies in the arab spring», coordonné par Aïssa Kadri (Université Paris 8). Cette recherche a été réalisée dans le cadre d'un stage post-doctoral à l’Université de Tunis (2013) et à l’IREMAM - Institut de Recherches et d'Études sur le Monde Arabe et Musulman (Université Aix-Marseille, 2017).

Elle collabore présentement avec Baptiste Godrie, chercheur d’établissement du CIUSSS-CSM, sur la hiérarchisation des savoirs, la visibilisation des savoirs expérientiels et la revendication des méthodologies et des pratiques collaboratives avec les personnes en situation d’exclusion social, afin de créer un réseau de travail avec différentes institutions et universités au niveau international. Ce réseau a tenu sa réunion constitutive en avril 2017 à Barcelone.

Mots-clés 

Alimentation et inégalités sociales, épistémologie, décolonisation des connaissances, hiérarchisation des savoirs, méthodologies et pratiques collaboratives.

Sélection de publications

Durán Monfort, P. (2017) « Epistemología del Trabajo social. ¿Otras formas de conocimiento son posibles?». Revista de Trabajo social. Barcelona: Col.legi Oficial de Treball social de Catalunya (à paraître). 

Durán Monfort, P. (2016) «La indigenización de las Ciencias Sociales en Túnez. ¿Una ruptura epistemológica frente al conocimiento hegemónico y universal?». Gimeno, J. C., Solazzi, J. L. et Castaño, M A. (coords.) Revista OPSIS. Dossiêr Descolonizar as Ciências Humanas: campos de pesquisas, desafios analíticos e resistências. Revista do Unidade Acadêmica Especial de História e Ciências Sociais; Universidade Federal de Goiás; Regional Catalão; Brasil. https://www.revistas.ufg.br/Opsis/article/view/37096#.WfNWVLwYge4

Durán Monfort, P. (2016) «De la colonización a la revolución social en Túnez. Universalización del saber, conocimiento situado y emancipación científica». Gimeno, J. C. et Castaño, M. A. (coords.) Revista Andaluza de Antropología. Número 10: Antropología y Epistemologías del Sur: El reto de la descolonización dela producción del conocimiento, marzo 2016, pp.79-101. http://www.revistaandaluzadeantropologia.org/index.php?page=duran-paula-...

Gómez-Quintero, J. D. et Durán Monfort, P. (2016) «Saberes que forman y (trans)forman desde el Trabajo social». Raya, E et Pastor, E. Trabajo social, Derechos Humanos e innovación social. La Rioja : 05462 - Editorial Aranzadi.

McAll, C., Van de Velde, C., Charest, R., Roncarolo, F., McClure, G., Dupéré, S, Régimbal, F., Lupien, P., Mazaeff, C., Villet, C., Ngnafeu, M., Llobet, M., Durán Monfort, P. et Berti, F. (2015) « Réduction identitaire et approche globale ». Revue du CREMIS. Voir les (in)égalités, automne 2015, vol. 8, No. 2, CREMIS. http://www.cremis.ca/sites/default/files/revues/revue_automne_2015_versi...

Durán Monfort, P. (2012) «La institucionalización del saber agroalimentario. Perfiles profesionales, planes de estudios y nuevos centros en la Universidad tunecina». Cantarero, L. (ed.) Nuevas perspectivas de la antropología de la alimentación en España. Barcelona: UOC. p. 203-219.

Durán Monfort, P. (2012) « Mondialisation alimentaire et stratégies d’autonomie : le cas de la viande en Tunisie ». Essid, Y. et Colleman, W. (dirs.) Deux Méditerranées: Les voies de la mondialisation et l´autonomie. Québec: Les Presses de l’Université Laval. p. 259-266.

Durán Monfort, P. (2009) «Representaciones sobre la alteridad. Inmigración, contacto intercultural y alimentación». Medina, F. X., Ávila, R. et De Garine, I. (coords.) Food, imaginaries and cultural frontiers. Essays in Honour of Helen Macbeth. Guadalajara: Colección Estudios del Hombre. p. 367-378. http://148.202.18.157/sitios/publicacionesite/pperiod/esthom/esthompdf/e...

Durán Monfort, P. (2008) «Por una "descolonización" de las ciencias sociales. Alternativas antropológicas desde el Magreb». Lezaiola, A et Hernández, J. M. (coords.) Miradas, encuentros y críticas antropológicas. XI Congreso de Antropología: retos teóricos y nuevas prácticas. San Sebastián: Ankulegi Antropologia Elkartea. p. 173-179. https://www.ankulegi.org/wp-content/uploads/2012/03/130303Duran-Monfort.pdf

Durán Monfort, P. (2007) « Globalisation et autonomie en Méditerranée. Sommes-nous face à un nouvel ordre alimentaire en Tunisie? ». Boukraa, R., Ben Salem, L. et Kerrou, M. (dir.) Terrains et savoirs actuels de l´anthropologie. Cahiers du CERES. Tunis : CERES. p. 81-95.

 

Coordonnées 

École de Travail social
Faculté d’Éducation. Université de Barcelone
Campus Mundet
Edifici Llevant 3ème étage, bureau, 364.
Passeig Vall d’Hebró, 171
08035 Barcelone (Espagne)
Tel : +34 934034938
paula.duran@ub.edu

 

Autres mandats, fonctions et affiliations

Secrétaire académique de l’École de travail social, Université de Barcelone.

Membre de l’AISLF (Association Internationale des Sociologues de Langue Française)

Membre de l’ICAF (International Commission on the Anthropology of Food)