Dahlia Namian

Professeure, École de service social, Université d'Ottawa

Intérêts de recherche

Titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université du Québec à Montréal (sous la direction de Shirley Roy), Dahlia Namian est professeure à l'École de service social de l'Université d'Ottawa.

Au croisement des inégalités sociales et de santé, ses travaux portent sur la « vie moindre », soit sur les limites (normatives, physiques et sociales) fixées à la propriété de soi et du corps en contexte de vulnérabilité, de ruptures de dénuements extrêmes. Elle y aborde notamment les conditions de vie des populations multi-problématiques ou dites « difficiles » (personnes en situation d’itinérance; mourantes et malades séropositives; sans domicile, aux prises avec des problématiques de santé mentale et de criminalisation) et les pratiques d’intervention complexes qu’elles suscitent (entre encadrement, surveillance, soins et accompagnement). Elle mène présentement une recherche sur les dispositifs d’intervention mobile en contexte d’itinérance et poursuit ses réflexions sur les liens entre individualité, affectivité et socialité contemporaines.

Mots-clés

Inégalités sociales et de santé, populations vulnérables, itinérance, pratiques d’intervention, politiques sociales

Sélection de publications

Namian, Dahlia et Kirouac, L. (2014, à venir) « Grandeur et vulnérabilité du soi : le narcissime ordinaire et la nouvelle économie thymotique» (Doucet, M-C et Moreau, N., dir.) Penser les liens entre santé mentale et société aujourd’hui, Montréal, PUQ.

Namian, Dahlia et Carolyne Grimard. (2013). Pourquoi parle-t-on de sérendipité aujourd'hui? Conditions sociologiques et portée heuristique d’un néologisme « barbare » Introduction du Dossier, SociologieS (http://sociologies.revues.org/4489).

Namian, Dahlia. (2013). La politique de la présentation des problèmes sociaux: de l'ironie au transfert. Dans Qu'est-ce qu'un problème social aujourd'hui ? : Repenser la non-conformité (M. Otero et S. Roy, dir.) Montréal : Presses de l’Université du Québec, p.56-69.

Namian, Dahlia. (2013). Souffrance de singularités, montée des affectivités et "climatologie politique". Dans La souffrance à l'épreuve de la pensée (N. Moreau et K. Larose-Hébert, dir.) Montréal : Presses de l’Université du Québec.

Namian, Dahlia. (2012). Entre itinérance et fin de vie. Sociologie de la vie moindre, Montréal : Presses de l’Université du Québec, 236 pages.

Namian, Dahlia (2012). «La santé mentale (re)visitée : aux frontières du lien  social et politique », Lien social et politiques, no. 67, p. 200-216

Namian, Dahlia. (2011). « Psychologisation ou "singularisation"? L'intervention sociale au temps de l'accompagnement », Reflets, 17(1), p.58-89.

Coordonnées 

École de service social

Faculté des sciences sociales

Université d’Ottawa

Ottawa, Ontario, K1N 6N5

Tél. : 613-562-5800 poste 4101

Téléc. : 613-562-5495

Courriel : dahlia.namian@uottawa.ca