Céline Bellot

Professeure agrégée, École de service social, Université de Montréal

Intérêts de recherche

Céline Bellot s’intéresse aux pratiques d’intervention auprès des populations vulnérables et marginales comme les jeunes de la rue, les personnes en situation d’itinérance ou vivant des problèmes de toxicomanie. Son analyse porte sur les politiques et les pratiques d’intervention, sur leurs conséquences et les enjeux qu’elles soulèvent. La chercheure s’affaire aussi à documenter les stratégies novatrices d’intervention. Par exemple, elle s’intéresse à l’intervention par les pairs auprès des jeunes de la rue ou aux pratiques d’insertion socioprofessionnelle pour les jeunes « en difficulté ».

Elle réalise présentement, avec Marie-Ève Sylvestre et Nick Blomley, une recherche qui porte sur le contrôle judiciaire des espaces publics et ses impacts sur les droits des populations marginalisées du Canada. Dans une optique semblable, elle s’intéresse, avec Pascale Dufour et Martin Goyette, à la judiciarisation de la pauvreté. Avec Michel Parazelli, Richard Morin et Éric Gagnon, elle termine aussi un projet de recherche qui porte sur les enjeux du partage de l’espace public avec les personnes itinérantes et sa gestion. Dans le cadre de cette enquête, l’équipe de chercheurs utilise des perspectives comparatives entre Montréal et Québec pour dégager de nouvelles pistes d'action.

Le travail de recherche de Céline Bellot a permis de documenter et de critiquer l’efficacité de certaines pratiques telles que la politique de tolérance zéro, les processus de judiciarisation et de criminalisation des populations itinérantes (via la distribution excessive de contraventions aux personnes en situation d’itinérance à Montréal). Par exemple, grâce à son travail en collaboration avec le RAPSIM (Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal), elle a contribué à défaire les mythes et les préjugés sur l’itinérance et à rendre compte, pour le grand public, des connaissances scientifiques sur l’itinérance.

Mots-clés

Populations marginalisées, itinérance, évaluation de programmes d’intervention, judiciarisation, observation participante.

Sélection de publications

Goyette, M. et C. Bellot. (sous presse). « Évaluation de programmes et éthique de la recherche : enjeu du consentement éclairé de jeunes en contexte de vulnérabilité ». Dans L’éthique de la recherche auprès des populations vulnérables (dirigé par N. Mondain), Paris : L’Harmattan.

Bellot, C., M.-E. Sylvestre et C. Chesnay. (2012). 15 ans de recherche sur la judiciarisation de l’itinérance : bilan et enjeux. Rapport de recherche, The Homeless Hub, Université de York.

Bellot, Céline, Catherine Canuel, Françoise Côté, Dominique Damant, Yan Dumont, Lucie Fradet, Pierre Frappier, Mario Gagnon, Roger Gaudet, Gigi, K. Girard-Tremblay, Mathieu Harvey, Guy Lemieux, Jean-François Mary, Lina Noël, Serge Papineau, Jacinthe Rivard, André Roy, Maya St-Laurent, Marianne Tonnelier et Geneviève Vallée. (2012). La reconnaissance de l’action communautaire des PES. Rendre visible, l’invisible, Rapport de recherche au MSSS/INSPQ, 60 pages, disponible en ligne.

Sylvestre, M.-E., C. Bellot et C. Chesnay. (2012). « De la justice de l’ordre à la justice de la solidarité : une analyse des discours légitimateurs de la judiciarisation de l’itinérance au Canada », Droit et société, no 8, p.299-320.

Sylvestre, M.-E., C. Bellot, P.-A. Couture-Ménard et A. Tremblay. (2011). « Le droit est aussi une question de visibilité : l’occupation des espaces publics et les parcours judiciaires des personnes itinérantes à Montréal et à Ottawa ». Revue canadienne de droit et société, 26(3), p.531-561.

Bernier, S., C. Bellot et M.-E. Sylvestre. (2011). « La judiciarisation des personnes en situation d’itinérance à Québec : point de vue des acteurs socio-judiciaires et analyse du phénomène », Rapport de recherche, The Homeless Hub, Université de York, 45 pages.

Goyette, M., A. Pontbriand et C. Bellot. (2011). Les transitions à la vie adulte des jeunes en difficulté : Concepts, figures et pratiques. St-Foy : Presses de l’Université du Québec, 346 pages.

Bernier, D., C. Bellot, M.-E. Sylvestre et C. Chesnay. (2011). " The criminalization and prosecution of homeless people in Quebec: a socio-legal analysis of the phenomenon ", Rapport de recherche, The Homeless Hub, Université de York, 45 pages.

Bellot, C., J. Rivard et E. Greissler. (2010). « L’intervention par les pairs : un outil pour soutenir la sortie de rue ». Revue Criminologie, 43(1), p.171-198.

Bellot, C. (dir.) (2010). Les jeunes et la rue, Revue Criminologie, Presses de l’Université de Montréal, 43(1), p.3-248.

Coordonnées

École de service social

Université de Montréal

C.P. 6128, succ. Centre-ville

Montréal, Qc, H3C 3J7

Tél. : 514-343-7223

Courriel : celine.bellot@umontreal.ca

Autres mandats, fonctions et affiliations

Chercheure régulière au Canadian Homeless Research Network (CHRN)

Chercheure régulière au Centre international de Criminologie comparée (CICC), Université de Montréal

Chercheure associée à l’Institut universitaire sur les dépendances, Centre Dollard-Cormier