Guillaume Ouellet

Chercheur au Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS), CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (CCSMTL), membre du CREMIS

Programmation de recherche

Ma programmation de recherche, qui s’inscrit dans la tradition d’une sociologie de l’individu, porte sur le sort social des personnes dites vulnérables ou identifiées comme étant problématiques. Je m’intéresse plus particulièrement aux modalités d’intervention et de régulation qui se déploient autour de ces dernières. En trame de fond, j’étudie la manière dont les injonctions normatives d’autonomie et de responsabilité individuelle, qui traversent toute forme d’interventions, appellent sans relâche l’individu contemporain à endosser la figure du sujet capable et rationnel. Je suis par ailleurs co-responsable, avec Lisandre Labrecque-Lebeau, du développement du champ thématique « Capacités, normes sociales et interventions ». 

Intérêts de recherche

Intervention, désinstitutionalisation, judiciarisation, capacités, régulation, normativité sociale, méthodologie qualitative 

Associé aux champs au CREMIS

Itinérance, Savoirs et participation citoyenne, Capacités, normes sociales et interventions, État social, Droit et justice

Principaux projets

Suivi probatoire spécialisé en DI/TSA : un projet d’accompagnement-recherche 

Financement : CRSH – Subvention engagement partenarial - Partenaire: Maison l’Intervalle (Paul Robitaille) 

Jusqu’alors les personnes judiciarisées composant avec une déficience intellectuelle (DI) et/ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ne bénéficiaient d’aucun suivi adapté à leur situation. La Maison l’Intervalle, une agence assurant le suivi communautaire des personnes faisant l’objet d’une probation, d’une peine de détention à purger dans la communauté ou qui sont libérées sous conditions, a décidé de combler ce vide de service dans la région montréalaise. Avec le soutien des services correctionnels du Québec, l’Intervalle a développé pour cette clientèle une pratique inédite de suivi spécialisée inspirée de l’approche de réadaptation sociale et favorisant l’arrimage avec le réseau de la santé et des services sociaux. Guillaume Ouellet a été interpellé pour offrir à la Maison l’Intervalle un accompagnement-recherche afin de documenter le développement et l’implantation de cette pratique.  

Cette démarche, inspirée de méthodes d’évaluation de 4e génération (Guba, Lincoln, 1989), en est une de co-construction et de médiation des savoirs. Il s’agit d’adopter une posture qui reconnaît l’existence de rapports de force entre les parties prenantes, en l’occurrence entre les dispositifs de régulation pénaux et sociosanitaires et entre les savoirs d’expériences et les savoirs académiques. Le projet d’accompagnement-recherche se décline en trois formes d’activités : des ateliers travail pour définir la pratique, l’élaboration d’outils didactiques pour soutenir les intervenants et la mise à jour d’un répertoire de ressources en DI/TSA-Justice pour documenter l'état des pratiques à l’échelle internationale. 

L’univers des représentations de l’autisme : productions, tensions et transformations 

Financement : CRSH – Développement savoir 

Comment se représente-t-on socialement l’autisme? C’est autour de cette simple question que se structure notre projet. Nous explorons ainsi avec des personnes autistes, des proches et des intervenants du réseau de l’éducation et des services de santé et services sociaux les différentes représentations de l’autisme. Les analyses en cours attestent que l’espace des représentations en autisme s’organise autour de trois mondes qui entretiennent entre eux des relations dynamiques. Un premier monde, que nous qualifions de psycho-médical, se structure autour du diagnostic psychiatrique du trouble du spectre de l’autisme tel que défini dans le “Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders” (DSM-5, 2013). Un deuxième monde s’organise autour de la notion de handicap et de la perspective écosystémique, telles que proposées par le Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH). Enfin, un troisième monde se compose autour de l’idée de neurodiversité et des mouvements sociaux qui prônent la reconnaissance d’une identité, d’une communauté et d’une culture autiste. Ces trois mondes, auxquels participent des acteurs de différents horizons (scientifiques, militants, autistes, parents, intervenants, journalistes, etc.) proposent chacun une manière de concevoir l’autisme et, par extension, une manière de concevoir son inscription dans la vie en société. 

Sélection de publications et communications 

Articles et chapitres 

Bernheim, E., Ouellet, G., Silverman, M. (2019). Le droit comme « agent thérapeutique » ? Enjeux méthodologiques et épistémologiques de l’interface droit-clinique. In L’échelle des régulations. Sous la direction Albe, Virginie, Commaille, J., Lebot, F. 

Ouellet, G. (2018). L’individu-problématique et son double dans le champ de l’intervention. Dans Roy, S., Namian, D. Innommables, inclassables, ingouvernables: aux frontières du social. Québec : PUQ : pp. 143-157. 

Ouellet, G., Corbin-Charland, O., Morin, D. (2017). Le travail en réseau en contexte post-désinstitutionnalisation : idéal théorique et chaos empirique. Otero, M, Michaud, AA, Paumier, R. L’institution éventrée. Entre socialisation et individualisation. PUQ: pp. 33-46. 

Perrault, MH., Ouellet G. (2016). « L’élaboration d’un programme psychoéducatif innovant de prévention des situations de judiciarisation pour les adolescents de 12 à 17 ans ayant un trouble du spectre de l’autisme ». Dans M. Rousseau, J. Bourassa, N. Milette, S. McKinnon (dir.), De l’enfance à l’âge adulte : pratiques psychoéducatives innovantes auprès des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme, Trois-Rivières, Québec : Béliveau Éditeur. 

Ouellet, G. Crocker, A.G., Côté, G., Morin, D. (2015). La déficience intellectuelle en milieu psycho-légal : points de vue de l’intérieur, Revue québécoise de psychologie, no 36(2), p. 185-205. 

Bernheim, E., Ouellet, G. (2015). La recherche de terrain et ses contraintes: impératifs multiples, négociations et ajustements. Dans Les sciences sociales à l’épreuve du terrain. 

Ouellet, G., Morin, D., Mercier, C. et Crocker, A. (2012). Nouvelle normativité sociale et déficience intellectuelle : l’impasse pénale. Lien social et politiques, no 67, p. 139-158. 

Mercier, C., Ouellet, G. (2011). Perception du personnel en milieu carcéral face aux détenus ayant une déficience intellectuelle, Journal on Developmental Disabilities, p.11-17. 

 

Thèse de doctorat 

Ouellet, G. (2017). L’individu dans les rouages de l’objectivation : déficience intellectuelle, justice pénale et travail en réseau. Département de sociologie, Université de Montréal, 341 p. 

 

Communications 

Ouellet, G., Bernheim, E. (juillet 2018). Le Droit Comme « Agent Thérapeutique »? Judiciarisation et Psychiatrisation des problèmes sociaux. Session Judicialization of Social Problems and Governance of Security in Comparative Perspectives. Congrès de l’International Sociology Association (Toronto). 

Ouellet. G. (juin 2018). La justice pénale à l'assaut des problèmes sociaux ? Autour du cas de la judiciarisation de personnes composant avec un handicap intellectuel. Colloque Être protégé(e), jugé(e) et puni(e) (Rouen). 

Ouellet, G. (mars 2018). Ambivalence dans l’intervention : police, DI-TSA et services sociaux. Journée interorganisationnelle CIUSSS/SPVM (Montréal). 

Ouellet, G. (novembre 2017). L’actualisation des dispositifs disciplinaires à l’heure de la régulation en réseau : entre idéal théorique et complexité empirique. Colloque de l’Association canadienne des anthropologues et sociologues de langue française (Québec). 

Ouellet, G. (mai 2017). Interventions policières auprès de personnes composant avec un handicap intellectuel : hybridation planifiée et bricolage spontané. 85e congrès de l’Acfas, (Chicoutimi). 

 

Coordonnées

CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
CLSC Des Faubougs
66, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, Québec, H2X 1K6
Tél. : 514 527-9565, p. 3783
Courriel : guillaume.ouellet.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca  

 

Autres mandats, fonctions et affiliations

Professeur associé, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal