COVID-19

INÉGALITÉS SOCIALES ET COVID-19

La situation sans précédent que nous vivons actuellement vient, d’une part, renforcer les inégalités sociales existantes, voire en créer de nouvelles et, d’autre part, entretenir et produire de nouvelles solidarités sociales.

En tant que Centre affilié universitaire (CAU), le CREMIS a un rôle important à jouer pour produire une lecture critique de ces transformations sociales et soutenir les milieux de pratique dans la mise en œuvre de réponses adéquates. Pour cela, il importe de maintenir une communauté CREMIS vivante, solidaire et soutenante pour les milieux de pratique et scientifique.

Le CREMIS est actuellement interpellé par les milieux de pratique institutionnels et communautaires afin de soutenir la réflexion sur les interventions les plus appropriées dans le contexte actuel, y compris sur les limites et les points aveugles de celles-ci. Ces interventions peuvent concerner toutes les populations et tous les secteurs de la société. Il peut s’agir d’interventions individuelles, de groupe ou collectives issues des milieux institutionnels et communautaires ou encore d’initiatives citoyennes au Québec et à l’international. 

N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet.

Merci pour votre attention.
Solidairement,

L'équipe CREMIS

 


☛ Suivre nos membres dans les médias

[...] si elle jette une lumière crue sur le rôle de l’âge, la crise actuelle éclaire aussi celui de trois acteurs incontournables sur la scène des inégalités sociales de santé : la classe, le genre et la race. [...] 
 
[...] La gouvernance organisationnelle en santé et services sociaux doit être abordée autrement, de façon à compenser les lacunes de la nouvelle gestion publique dominante actuellement dans le réseau des CISSS/CIUSSS. [...]
 
[...] Un rapport publié le 11 mai par l’ÉDJEP met en évidence l’intensification des obstacles et des défis auxquels sont confrontés les jeunes placés qui doivent quitter la DPJ à 18 ans [...]